Segouinfos/Segukunnafoni

Un site utilisant WordPress.com

Archives de Tag: Ségou

La cérémonie de sortie de la promotion 2007-2011 de l’IFM de Niono

La cérémonie de baptême de la sortie de la promotion 2007-2011 a eu lieu dans la cour de l’Institut de Formation de Maître de Niono. La promotion a pris le nom du professeur Tièmoko Sangaré, actuel Ministre de l’environnement de l’assainissement du Mali.

L’important ici à signaler est le fait que, le professeur Tièmoko Sangaré a félicité les élèves-maîtres pour le choix qu’ils ont porté sur lui et, il les a exhortés à appliquer la conscience professionnelle partout où ils seront affectés sur le territoire malien. Il a montré aux jeunes enseignants que le travail bien fait doit être leur souci permanent, car enseigner, c’est avoir l’avenir des enfants entres ses mains, des enfants qui sont les futurs cadres du pays.

Après ces mot d’exhortation des jeunes enseignants sortants au respect des règles du travail par le professeur, un jeune élève-maître a émerveillé les public par les rythmes de balafon et cela a mis fin à la cérémonie.

Alassane Kéita, depuis sur Internet mobile à Niono dans la Région de Ségou. 

Publicités

L’âne dans l’eau !!!

L’âne entre difficilement dans l’eau mais, ce n’est pas à Macina. Il n’est pas facile pour l’âne de rentrer dans l’eau, surtout quand il s’agit de traverser un pont avec l’âne. Je me suis rendu compte de ça quand, à mon petit jeune âge, je devais aller derrière le fleuve Bani avec ma défunte grand’mère avec son grand ventre à la charrette. Dès que l’âne, depuis l’entrée du pont aperçois de l’eau des deux côtés du pont, il s’arrête carrément. Quand on arrivait à le faire monter sur le pont, dès qu’il voit de l’eau sous ses pattes à travers la fente du pont, là, on a l’impression qu’il a un frein invisible. On fait, il ne bouge jamais et la solution que nous trouvions, c’est de lui attacher les yeux avec le foulard de tête de ma grand-mère et du coup, l’âne commence à bouger.

Par surprise, je vois tout cela n’est pas le cas dans les villages au bord du fleuve, du moins à Dioro. Pendant une promenade au bord  du fleuve pendant cette formation ici à Dioro, nous avons été surpris de voir l’âne au milieu de l’eau et en plus avec des enfants. Tout le groupe dit ensemble : « l’âne dans l’eau. » Nous nous sommes après rendu compte que c’est très pratique ici à Dioro. Ils viennent chercher de l’eau au fleuve avec des bidons à la charrette et les ânes de ce village sont très habitués à ça.

Une formation de bloging par Internet mobile et par sms dans les villages maliens

Ce samedi 18 juin 2011, les Toujours Pas Sages, dans le cadre du projet de connexion des villages de Ségou, Ségou villages connection project,  Les Toujours Pas Sages ont commencé une formation des populations rurales dans le village Dioro, situé à 70 km de la ville de Ségou.

Ségou villages connection project est un projet qui vise à relier les villages de Ségou à la ville de Bamako en matière d’information sur les actualités, les traditions, la culture et les activités quotidienne des populations locales. Ce projet vise également à lutter contre la fracture numérique en milieu rural par Internet mobile et par sms. C’est pourquoi elle est basée sur l’apprentissage de l’informatique, l’Internet et de l’envoi d’information par sms par les villages. Ainsi, il s’agit d’apprendre aux participants à animer le blog de ségouinfos créer pour l’occasion, donc bloguer depuis les villages par Internet mobile et par sms.

Dans un vieux bâché, nous sommes six personnes à arriver à Dioro ce samdi, le jour de la foire hebdomadaire de ce village. A ces six personnes se sont ajoutés les participants de Dioro dont le nombre croit chaque parce que l’initiative à plu à beaucoup de personnes selon lesquelles c’est une occasion pour découvrir certaines donner de l’internet et de publier les informations de leur localité.

Pourquoi les choix est porté sur Dioro ?

Le village de Dioro est doté d’un centre multimédia par les Projets Villages du Millénaire. Les populations ont accès à la salle à moindre frais, mais ils fréquentent moins cette salle à cause du fait qu’ils n’ont pas une grande notion en matière de nouvelles technologie de l’Information et de la communication.  Notre formation vient  en aide aux volontaires qui veulent apprendre plus dans ce domaine et de publier les informations de leurs localités par Internet ou par sms pour l’animation du blog Ségouinfos. Il s’agit alors de créer un lien entre les apprenants des villages de Dioro, de Ségou villes, de Cinzana-Gare, de Zambougou et de Ngakoro qui pourront au-delà de l’animation du blog, échanger sur des sujets villageois et  africains avec le reste du monde  sur le web.

Dioro est également une zone rizière au bord du fleuve Niger et une commune agro-pastorale comblée de traditions et de culture par le fait que certains des très grands vieux villages du Mali s’y trouvent. Ainsi, les relais de Dioro ne manqueront pas de sujets à partager avec le monde en matière de tradition et de culture malienne.

Formation à suivre.

 

 

SMS infos : drame dans un village de Ségou sous la pluie

Le mardi 31 mai 2011 sous la pluie, un baobab est tombé sur une femme et son bébé à Dotebougou. Ni la femme ni le bébé n’ont survécu. Je lance un appel à toutes et à tous d’éviter de s’assoir sur les l’arbre sous la tornade.

Oumar Dembélé, Zambougou