Segouinfos/Segukunnafoni

Un site utilisant WordPress.com

Archives de Catégorie: Sensibilisation

A-t-il été facile de conduire Ségouinfos en 2011 ?

L'image d'illustration de Ségouinfos par wordpress


L’année 2011 vient de prendre fin. Le projet de connexion des villages de Ségou a laissé une petite trace dans cette année qui vient d’être écoulée. Mais je dirais, par rapport à la statistique de wordpress sur le blog de Ségou infos (un blog animé par sms par les participants depuis les villages) que, si c’était réellement un car, le conducteur aurait eu quelques difficultés de le conduire durant l’année 2011 et souhaiterait avoir des propositions de solutions à certains des problèmes.

Ségou infos est un blog animé par sms par les relais depuis certains villages maliens. Ils m’envoient leurs écrits à un numéro de téléphone cellulaire, je fais la saisie et publie sur le blog. Le constat prouve que le blog n’a pas été animé à la hauteur du souhait quelques fois par manque de crédit de recharge téléphonique.
Nous aurions aimé avoir un système d’envoi d’sms à multiples destinations (gratuit serait même mieux) par téléphone ou ordinateur.

Certains participants ont des difficultés d’envoyer des sms à cause de l’état de leurs téléphones.
Nous voudrions lancer cet appel de récupération de téléphones d’occasion. Si vous avez des anciens téléphones que vous n’utilisez pas, ils seront une très grande aide dans les activités de blogging au village par le projet de liaison des villages aux villes maliennes en matière d’information.

Une des grandes difficultés se situe au niveau des images. Chaque article doit être accompagné, mais par manque d’appareils photos numérique, certains articles sont publiés sans images. Comme solutions, nous aurions besoin de soutien en appareils photo numérique et cartes mémoires téléphoniques.

Le projet a commencé avec l’envoi d’sms par téléphone, mais espère dans les jours à venir travailler sur Internet depuis les villages. C’est pourquoi, cette initiative a été testée et réussie : Internet mobile dans les villages maliens.
A ce niveau également, nous aurions besoin de soutien matériels : ordinateur d’occasion, plaques solaires, batteries, clé Internet 3G, et transformateur d’énergie pour avoir cet équipement de connexion dans au moins 5 villages pour faciliter le travail au participants. C’est pour cette idée qu’à lieu cette formation à Dioro à Ségou.

Le problème se situe seulement au niveau matériel ? Non, il est aussi d’ordre humain. Ce projet m’a donné l’expérience de savoir qu’il n’est pas facilite de mener des projets de volontariat au village. Des comme parle de projet, les gens déjà pensent aux primes de formation comme ils ont l’habitude de percevoir avec les grands projets partout au Mali. Quelques fois, même ceux qui trouvent le courage d’entamer dans le cadre de volontariat, si leur délai d’imagination passe sans avoir quelque chose entre les mains, ils se découragent et laisser tomber. C’est d’ailleurs cette partie qui est la raison principale qui fait que les petites initiatives ne partent pas loin chez nous. On en parle dans les rencontres, dans les ateliers, mais je me dis toujours qu’avec patience, échange, information, sensibilisation, les choses pourront bouger et le conducteur de ce car imaginé par wordpress espère pouvoir conduire ce véhicule à destination : la réussite du projet.

Par rapport
à tous ces problèmes évoqués, vous pouvez nous proposer des solutions afin que Ségouinfos puisse bien continuer ses activités en 2012.

SMS infos : éteignez vos téléphones sous la pluie !

Oumar, le relais courageux de Ségouinfos à Zambougou nous fait atteindre l’un des objectifs de notre initiative par sms: la sensibilisation des populations rurales. Ici, il nous conseille de ne pas s’assoir sous les arbres sous la tornade. Ce soir, il nous amène à Bla, un village situé à 77 km de la ville de Ségou avec ce conseil d’éteindre les téléphones sous la pluie.

« Le samedi 19 juin 2011, le gardien du lycée de Bla est mort sous le coup de la foudre. Ils étaient huit personnes dans une case au champ. Le gardien jouait avec son téléphone, soudain, une foudre s’est abattue sur les huit personnes dans la case. Deux personnes ont trouvé la mort sur le champ parmi dont le gardien qui est un camarade à moi. Les autres blessés ont été emmenés à l’hôpital de Bla. »  

Oumar Dembélé, enseignant à Zambougou.